Visit the best galleries in the world

Garniture de cheminée en bronze et marbre Napoléon III

Buy art object Garniture de cheminée en bronze et marbre Napoléon III for sale at Galerie Atena. Ask price and more information on the expert advice Galerie Atena

Cartel

Garniture de cheminée en bronze et marbre Napoléon III

Creation date : 19th century

Measurement : 0.00 x 0.00 x 0.00 cm

Catégory : Clock - making

Technique : Chiselled

Main material : Gilded bronze

Price: 5,500 €

Galerie Atena - Artfinding

Description

Une garniture comprenant une pendule et une paire de bougeoirs à deux lumières en bronze doré et ciselé. Le cadran émaillé, signé Raingo Frères à Paris, indique les heures en chiffres romains et les minutes en chiffres arabes et est inscrit dans une caisse architecturée et richement ouvragée à guirlandes de laurier, frises d'oves, rinceaux feuillagés et pilastres en ressaut. Elle est surmontée d'un putto sur des nuages tenant le flambeau et une guirlande, symbole de l'aurore. L'ensemble est couronné d'une flamme.
Les flambeaux latéraux comportent deux bras de lumière qui se terminent en volutes et qui soutiennent les bobèches cannelées. Elles sont disposées autour d'un fût central également cannelé et orné de rubans et flamme. Les bases circulaires ciselées de motifs torsadés et de frises de perles reposent sur des socles en marbre blanc. Un des socles présente quelques égrenures.
Mouvement d'origine révisé, en état de fonctionnement.

Dès la fin du XVIIIe siècle, la pendule devint un phénomène de mode. Tout intérieur digne de ce nom se devait d'en arborer non pas une, mai plusieurs, chaque pièce de la demeure recevant une pendule adaptée à son ornement, à sa fonction et à son propriétaire. Ainsi s'explique la grande variété de modèles qui furent produits tout au long du XIXe siècle, tant pour les intérieurs bourgeois que pour les palais impériaux ou royaux: des cartels, des pendules ou des garniture de cheminée ou encore des régulateurs. Utilisés pour délivrer un message, les décors sont souvent puisés dans la peinture, la sculpture et l'architecture, dont on copie et adapte les ornements. Allégories, sujets historiques, héros et personnages antiques exaltent des valeurs qui sont celles de leurs propriétaires désireux d'affirmer ainsi leur personnalité et leur place dans la société. Pour ces commandes, les meilleurs artisans étaient sollicités dont les célèbres bronziers Thomire, Barbedienne, Galle, et horlogers : Bailly, les Lepaute, Lépine, les frères Raingo.
La maison Frères Raingo, fondée en 1813, se spécialise dans l'horlogerie de précision sous l'Empire et la Restauration. On lui doit notamment des modèles d'horloges astronomiques pour lesquelles elle dépose un certain nombre de brevets. Vers 1830 Raingo s'installe au 8 de la rue de Touraine à Paris. Par la suite, les quatre frères Raingo d'abord connus comme horlogers ajoutent des bronzes d'art et d'ameublement à leur catalogue en 1841. En 1860, cette maison fournit en bronzes l'Empereur et l'Impératrice Eugènie et possède un grand nombre de pièces de collection. Spécialisés au départ dans la reproduction d'antiques, ils éditèrent ensuite des artistes contemporains, moulant un petit nombre de modèles. Les plus connus sont Pradier, Carrier-Belleuse et Auguste Moreau. Ils collaboreront également avec des ébénistes prestigieux notamment François Linke.